fbpx

L’école n’est-elle plus un refuge pour les enfants ?

L’école n’est-elle plus un refuge pour les enfants ?

Photo

Les associations agrées et/ou subventionnées par l’Education Nationale sont nombreuses. On y trouve différentes associations qui viennent en soutient aux enseignants pour leur permettre d’aborder des questions d’actualités et de société auprès des élèves. L’une des dernières associations en date ayant obtenu l’agrément est Le Refuge. Celle-ci permet d’héberger des personnes homosexuelles ou transsexuelles ayant été mis à la porte par leur famille. Cette association est devenu un partenaire à part entière de l’Education Nationale afin de sensibiliser les collégiens et les lycéens à l’homophobie. Bien sûr, seul le directeur de l’établissement peut autoriser ou non ce type d’intervention dans son établissement.

Sans remettre en cause le bien-fondé de l’intervention de ces différentes associations, la question est la suivante : que font les enseignants ? A l’heure où certains parents les tiennent pour responsables de l’échec de leurs enfants et où certains membres de la société les taxent de privilégiés, les professeurs subissent de plein fouet les effets de la crise économique, des violences verbales / physiques et des plaintes des parents.  Voilà qu’on les sollicite à nouveau pour accompagner une association à parler de l’homophobie à des adolescents ; période de la vie où justement l’identité sexuelle est en mouvement.


La question de l’enseignement de la « Théorie du genre » à l’école a suscité une vague de protestations importante de certains parents qui se sont sentis trahis et mis au pied du mur face à l’obligation scolaire de leur enfant  leurs convictions personnelles, philosophiques et religieuses. Aujourd’hui, ces mêmes parents n’ont plus confiance en l’Ecole de la République. Cette école destinée à apprendre aux enfants qui leurs sont confiés à travailler et à être discipliner.

Grand nombre de parents regrettent que l’école ne soit plus ce lieu refuge permettant l’apprentissage du savoir-être et du savoir-faire. Il est le lieu de socialisation par excellence, l’endroit où il est permis de rêver, de se projeter dans une vie meilleure. L’école est le tremplin qui permet de découvrir les arts et la culture et où tous les élèves sont égaux en droit. Mais les différentes réformes, contre-réformes et débats autour de la laïcité et/ou du genre nous ont fait oublier les raison pour lesquelles les enfants vont à l’école.

Les parents connaissent mieux que quiconque leurs enfants. Tous les professionnels et hommes politiques qui se respectent doivent suffisamment faire confiance aux parents qui sont responsables de l’éducation de leurs enfants, tout comme les enseignants sont responsables des cours qu’ils transmettent à leurs élèves. Les parents savent que leurs enfants ont besoin d’un environnement serein aujourd’hui afin de leur permettre d’être capables, demain, de comprendre la signification des problématiques, des enjeux sociétaux et par conséquent de les admettre.

Les parents sont responsables de façon continue de l’éducation de leurs enfants. Les professionnels doivent avoir confiance en l’aptitude des parents qui comprennent leur enfant mieux que quiconque. L’Education Nationale a suffisamment à faire avec les décrocheurs scolaires, les absentéismes et les violences scolaires. Donc laissons le choix aux parents de décider ou non de se rendre dans telle ou telle associations pour enseigner à son enfant la notion de solidarité, d’intérêt collectif, de respect des différences et autres valeurs qui permettent à chaque citoyen de vivre ensemble.

Je vous rappelle

Entretien Découverte

Remplissez le formulaire ci-dessous et je prendrai rendez-vous avec vous pour un premier entretien découverte.